6 bonnes raisons d’adopter un animal de compagnie

Vos enfants vous réclament un chien, un chat ou un lapin depuis des années ? Voici 6 bonnes raisons d’enfin leur dire oui !

Vos enfants vous supplient d’adopter un animal de compagnie ? Réfléchissez-y bien avant de prendre une décision : pesez le pour et le contre, mais pensez également à la joie qu’une boule de poils pourrait apporter à votre famille !

Et si vous décidez finalement d’adopter un animal de compagnie, choisissez-le bien : un chat sera plus indépendant qu’un chien, par exemple. Voici 6 avantages d’avoir un animal de compagnie à la maison.

1. Apporter de la joie dans votre foyer

Un animal de compagnie est une source de joie pour toute la famille ! Non seulement les enfants aiment jouer avec leurs compagnons à poils, mais ils s’émerveillent également du moindre de leurs gestes. Ainsi, le simple fait de les nourrir crée des souvenirs inoubliables.

2. Responsabiliser les enfants

Avoir un animal de compagnie permet d’apprendre aux enfants à se montrer emphatiques et gentils, car ils doivent prendre soin d’un nouveau membre de la famille. C’est également un excellent moyen de les responsabiliser en leur donnant des tâches simples : remplir la gamelle d’eau ou de croquettes, brosser les poils du chien, nettoyer la litière du chat…

3. Apprendre à gérer ses émotions

Les enfants peuvent parfois se sentir seuls ou incompris, surtout s’ils sont fils ou fille unique. Avoir un animal de compagnie est une immense source de réconfort pour un enfant. Un câlin avec sa petite boule de poils suffira pour lui remonter le moral après une journée difficile à l’école, une dispute avec son ou sa meilleur(e) ami(e) ou une bagarre avec ses frères et sœurs. Après tout, ne dit-on pas que le chien est le meilleur ami de l’Homme ? 😉

4. Gagner en estime de soi

Les animaux représentent également une oreille attentive à qui les enfants peuvent livrer leurs secrets en toute confiance. Grâce à ce lien indéfectible, votre enfant grandira en ayant davantage confiance en lui-même et en son entourage. En effet avoir un animal de compagnie, c’est partager son quotidien avec un compagnon fidèle qui vous porte un amour inconditionnel : les chiens, notamment, sont réputés pour être très affectueux et loyaux envers leurs maîtres.

5. Rester en mouvement

De nos jours, la plupart des enfants passent davantage de temps devant les écrans qu’à jouer dehors ou à pratiquer une activité physique. Adopter un chien est un excellent moyen de rester actif : des études ont d’ailleurs prouvé que les enfants qui avaient un chien pratiquaient 11 minutes d’activités physiques par jour. Et non seulement les promenades quotidiennes constituent un bon moyen de se dépenser, mais elles sont également l’occasion de partager un moment en famille !

6. S’ouvrir aux autres

Un chien ou un chat peut devenir le meilleur ami de votre enfant… et l’aider à s’en faire d’autres ! En effet, les animaux domestiques sont de formidables catalyseurs de socialisation, car les enfants sont plus enclins à interagir avec un autre enfant si celui-ci joue avec un animal. Adopter un animal de compagnie pourrait donc vous être d’une aide précieuse si votre enfant est timide ou a du mal à aller vers les autres.

CEPENDANT,

Beaucoup de gens s’imaginent qu’accueillir un animal est très simple : on l’achète ou on l’adopte, on le ramène à la maison et tout se passe à merveille.

Ça, c’est dans les contes de fées.

La réalité peut s’avérer tout autre. C’est vrai, certaines personnes rencontrent d’instinct l’animal qui est fait pour elles, comme si quelque chose de chimique ou de magique se passait entre deux êtres sans que l’on puisse l’expliquer, mais ça ne se passe pas toujours comme ça. Voilà pourquoi il faut être bien préparé.

QUELLES SONT VOS MOTIVATIONS ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous souhaitez adopter un animal ? Beaucoup de personnes acquièrent un animal sous le coup de l’émotion, parce qu’il est mignon ou pour faire une surprise à un proche. Pour d’autres, c’est le besoin d’avoir un peu de compagnie qui motive ou le désir d’offrir un bon foyer à un animal. Mais ces raisons sont-elles vraiment bonnes ? Même si vous avez les meilleures intentions du monde, ne vous procurez pas un animal sans savoir vraiment pourquoi vous le faites.

ÊTES-VOUS DISPONIBLE ? Analyser honnêtement votre situation. Combien de temps pouvez-vous consacrer par jour à un animal ? En fait, c’est un des problèmes les plus communs aux propriétaires d’animaux. Une fois que cette petite ou grande créature entrera dans votre vie, vous ne pourrez pas continuer de faire les mêmes choses sans tenir compte de ses besoins. Vous voyagez sur du long terme ? Vous aimez partir en vacances au soleil sur un coup de tête ? Même les plus petits des animaux dépendent de vous pour leurs besoins. Alors que vous ayez un Bernard l’Hermite ou un gros chien, il faudra prévoir qui s’occupera de lui lorsque vous serez absent, que ce soit sur du court ou long terme. Et puis, c’est plus complexe que cela. C’est vrai qu’un poisson rouge n’a pas autant besoin de votre présence qu’un chien. Mais certains animaux ont réellement besoin d’interactions sociales et d’exercices quotidiens. Il faut y penser avant de les accueillir dans sa vie.

AVEZ-VOUS UNE VISION RÉALISTE DES CHOSES ? Quelles sont vos attentes ? Pensez-vous que votre chien va faire de vous quelqu’un de plus sociable ? Vous imaginez-vous en train de chanter avec votre perruche ? Voyez-vous déjà votre nouveau chat comme la future sensation du Web ? Quelles que soient vos espérances, soyez conscient que les choses se déroulent rarement comme on les avait imaginé. Je ne veux pas vous décourager, vous vivrez certainement des moments privilégiés avec votre nouveau compagnon, mais pas forcément tels que vous les aviez prévus.

SEREZ-VOUS SUFFISAMENT RESPONSABLE ? Serez-vous capable de gérer affectivement la perte de votre animal ? Comment réagirez-vous si, pour des raisons médicales ou autres, vous deviez le confier à quelqu’un d’autre ? Si vous prévoyez adopter, soyez conscient que parfois votre petit ou grand compagnon ne sera pas aussi mignon et coopératif que vous le souhaiteriez. Êtes-vous préparé aux attaques de votre chiot sur votre sac à main de marque ? Qu’arrivera-t-il quand vous devrez expliquer à votre enfant pourquoi Monsieur Poisson flotte sur le dos dans son bocal ? Adopter, c’est une grande responsabilité qui dure toute la vie de votre animal.

ALLEZ-VOUS CHOISIR L’ANIMAL QUI VOUS CONVIENT ? Quand viendra le moment de choisir, attendez-vous à des heures de plaisir ! À moins que vous n’ayez déjà à l’esprit un animal ou une race en particulier. Il y a tellement de créatures adorables que vous ne saurez plus où donner de la tête et, si vous avez la chance de pouvoir accueillir n’importe quel type d’animal, le choix sera encore plus ardu. Le secret est de prendre le temps, pour vous, votre famille et l’animal lui-même. Réfléchissez bien. Et si vous avez des restrictions financières ou pratiques (manque d’espace par exemple),  tenez-en compte et ne vous précipitez pas !

ÊTES-VOUS PRÊT À VOUS IMPLIQUER ? Est-ce que votre animal devra être dressé ? Aura-t-il des besoins spécifiques ? Les chevaux, en particulier, ne s’acquièrent pas sur un coup de tête. Ils doivent être dressés, comme beaucoup de chiens également. Même les chats, à un degré moins complexe, doivent être formés à aller à la litière. Quant à l’âge de l’animal en question, cela peut aussi avoir une certaine importance. Faudra-t-il, avec le temps, adapter certaines choses dans la maison pour lui permettre d’évoluer en toute sécurité ? Faudra-t-il faire appel à quelqu’un pour prendre soin de lui quand vous ne serez pas là ?

AVEZ-VOUS ASSEZ D’ESPACE ? Cette considération va de paire avec la précédente. Certains animaux ont besoin de beaucoup d’espace, même s’ils sont petits. Les cochons d’Inde, par exemple, nécessitent un clapier assez grand, ainsi qu’un endroit pour stocker la litière, la nourriture et les jouets.  À l’opposé, certains chiens, bien que très gros eux-mêmes, ne bougent pas beaucoup et peuvent facilement vivre dans un petit appartement tant qu’on les amène courir au parc de temps en temps.

QUELLES SONT VOS CAPACITÉS FINANCIÈRES ? Êtes-vous préparé sur le plan financier ? Un animal peut coûter cher, en fonction de sa race, de ses besoins et surtout de votre budget. Si vous avez un petit espace, peu de temps et très peu de moyens, vous penserez peut-être à un poisson rouge,  mais même le plus petit animal vous occasionnera des dépenses (aquarium, nourriture, décorations, etc.). Certaines personnes adoptent des animaux et sont ensuite incapables de les garder plus tard. Les chevaux, par exemple, coûtent cher d’entretien, surtout s’ils sont en pension et que vous vivez en ville. Même un tout petit Chihuahua a besoin d’une visite chez le vétérinaire une fois par an et certaines personnes ne peuvent assumer ce surplus de frais.  

SEREZ-VOUS LÀ POUR LUI TOUTE SA VIE ? Certains membres de la famille sont-ils allergiques ou ont-ils des problèmes de santé qui pourraient s’aggraver avec la présence de l’animal ? Si vous devez vous absenter, connaissez-vous quelqu’un de confiance pour le garder ? Analysez objectivement votre mode de vie. Avez-vous souvent de la visite ? Serez-vous extrêmement dérangé si votre animal ronge des meubles ou des objets, voire fait ses besoins au mauvais endroit ? Toutes ces choses font partie du quotidien, surtout au début. Un animal, c’est parfois autant de travail qu’un enfant dans une maison.

AVEZ-VOUS FAIT DES RECHERCHES ? Avez-vous fait des recherches complètes sur l’animal que vous envisagez d’adopter ? Et par recherches, je n’entends pas aller visionner des vidéos adorables sur YouTube. Je parle de recherches sérieuses. C’est sûr que bien des animaux peuvent faire fondre notre cœur juste à les regarder. Et si l’on rêve de tel ou tel animal depuis son enfance, on ne se pose peut-être pas assez de questions le jour où l’on décide de se l’offrir. Mais gardez à l’esprit que tout n’est pas toujours rose et qu’une personne avisée en vaut deux, même quand on a trouvé l’animal qui nous convient. Le manque de recherches et d’informations est la cause principale d’abandon d’animaux.

J’espère que cet article vous aidera à prendre les bonnes décisions. Sentez-vous libre de vous exprimer sur le sujet car chaque personne qui partage son expérience aide les actuels ou futurs propriétaires d’animaux. Laissez vos commentaires ci-dessous ou sur notre page Facebook. 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :